Bilan shopping : Boohoo

portrait - the heels

Il y a quelques temps, j’ai été contacté pour participer à un projet avec la marque Boohoo.
Boohoo, vous avez peut-être vu les pubs passer, à la télé ou dans la presse. Au premier abord, je n’étais pas vraiment conquise tant le concept me rappelait Forever 21. Bon ok, Forever 21, c’est bien mais c’est quand même mieux de passer en boutique, pour ainsi voir les matières, et prendre conscience que beaucoup de pièces ont une allure des plus cheap.

Participer à ce petit projet, c’était donc l’occasion pour moi de tester les produits Boohoo, et de vous faire mon petit rapport shopping, et vous conseiller ou non, une marque susceptible de vous plaire. Parce que la force de ce genre de marque, c’est bien évidemment les prix bas et le large choix de produits. On est bien d’accord que l’on est pas chez un créateur ou une maison de luxe, et que donc la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Mais vous le savez, tout est question de rendement, de stratégie commerciale, et si les choses sont comme elles sont, c’est parce que c’est comme cela que ça se passe dans le milieu du textile.

boohoo look 2-the heels Boohoo look - the heels

minimum hat - The heels palais royal paris - the heelsBref, je ne vais pas vous encombrer de détails techniques, mais plutôt aborder avec vous ce projet auquel je participe et vous présenter mon dernier look, car c’est toujours plus parlant de cette façon, pour vous comme pour moi ;) !
Ce projet, ce n’est autre qu’un city guide, qui vous permet, en fonction de vos 5 endroits favoris à Paris, de découvrir une tenue qui vous correspond sur le site Boohoo.
Il vous suffit de sélectionner vos favoris en ce qui concerne : les bars, les quartiers shopping, les restos, les lieux culturels, puis la page vous renverra vers une proposition de look très complet.

Le concept est plutôt sympa puisque c’est quelque chose que je n’avais encore jamais vu. Le tout, c’est d’en entendre parler! Et je suis là pour ça !

Je vous invite donc à élaborer votre city guide juste ici et à découvrir ou redécouvrir le concept Boohoo.
Pour ma part, puisque le Louvre constitue un de mes endroits culturels préférés, pour son atmosphère très parisien, et son côté touristique (J’avoue, n’oubliez pas que je suis Lilloise, et que les lieux touristiques parisiens ont encore sur moi un pouvoir de fascination), j’ai choisi de shooter ce look non loin de cet endroit, non pas près de la pyramide, mais plutôt dans les jardins du Palais Royal.

details - the heels

Robe et manteau Boohoo / Chapeau Minimum / Sac Eugénie par Le Tanneur / Cuissardes Zara (old)

Credit Photo : Alexandra Clamart

 

 

 

Pourquoi The Heels ?

the heels 1

Il y a peu de temps, j’ai réalisé que je n’avais jamais justifié le titre de mon blog. Plusieurs d’entre vous me demandent pourquoi The Heels ?
Amies anglophones, vous aurez sans doute pu traduire « Les talons hauts », amies sérivores, vous aurez fait le rapprochement avec la série « The Hills ».

Les talons hauts semblent la meilleure des justification, tant mon attrait pour les talons est incontrôlable, mais tend à changer. 
J’ai toujours eu plus de facilité à craquer sur une paire au prix déraisonnable, lorsque celle-ci était à talons. C’est vrai, mettre plus de 100euros pour une paire de spartiates, ou une chelsea boots, j’avoues que j’ai un peu de mal. 
Alors même si depuis mon arrivée à Paris et mes multiples balades au coeur de la capitale, incluant les pertes dues à mon sens de l’orientation aiguisée (j’ironise!), j’optes plus régulièrement pour des chaussures plates, ma passion pour les talons est bel et bien présente.

Pour vous le prouver, j’ai sélectionné pour vous mes plus belles paires, pas pour autant celles que je mets tous les jours mais celles que j’aime bien regardé de temps en temps en me disant qu’il faudrait que je les mette un peu plus souvent !
Heureusement, les fêtes arrivent, et qui dit fête dit « assis sur une chaise toute la soirée ». Et c’est dans ces moments là qu’on peut se permettre des talons vertigineux au quotidien, et que l’on peut donc rentabiliser ses plus jolies paire de chaussures !

the heels 3

the heels 2

Escarpins léopard Steve Madden / Escarpins à brides et clous & Other stories / Escarpins bleus Isabel Marant

I think I never explained the title of the blog. I was thinking about that few days ago and I think a little explanation could be welcomed.
So english friends, I guess you already understood the sense of The Heels. Series addicts, I’m sure you reconciled with « The Hills » TV Show.

Heels seem the best explanation concerning my addiction to them. I always loved buy expensive ones cause I think it’s a little justified. Yes, I have lots of heels that I never wear (or really rarely), and maybe we should find that really sad !
I always had more facilities to buy expensive pair of heels than flats. 
Often, when I try a pair in the store, I find it very comfortable, but one I try to wear them outside, it’s a real disaster. I’m sure lots of you girls, could understand !

Anyway, to prove my addiction to heels, I chose the best of mines to show you what I like and my most beautiful pair that I don’t wear usually.  What’s your favourite guys? 

 

Regard intense

Pour être honnête, j’aurais aimé partager avec vous un article un peu plus travaillé, un look ou des photos un peu lifestyle. Vous avez sans doute remarqué que le blog essayait de prendre une direction un peu plus personnel, où je partagerais ma personnalité et mes coups de coeur mode à travers des shootings réalisés avec soin. Malheureusement, le temps mitigé et le manque de temps ne m’ont pas permis de shooter ce week-end. J’ai donc décidé de vous parler d’un sujet qui me travaille depuis longtemps, un sujet pour lequel je ne peux pas me revendiquer « experte », et c’est celui du maquillage.

Quand on veut un make-up sophistiquée qui change du quotidien (parce que, soyons honnête, rares sont celles qui optent pour un make-up parfait et complexe 7/7j), on mise sur une chose : la bouche ou le regard.
De mon côté, j’ai la fâcheuse manie de miser sur la bouche tant la mise en valeur du regard m’a toujours parue compliquée.

Même si mes yeux sont bleus et m’offrent une grande possibilité de mise en valeur, j’ai toujours été un peu maladroite avec un pinceau entre les mains. Il parait qu’il en existe des dizaines, peut être plus, et que chacun d’entre eux est adapté à une partie de la paupière, ou à un style de make-up. Franchement, ce genre de trucs me dépasse. 
Plus jeune, j’avais investi dans une trousse Make Up For ever, et je regardais régulièrement des tutos pour apprendre des trucs de dingue. Mais là aussi, faut croire que les Américaines ont une longueur d’avance sur nous, et qu’on est vraiment pas toutes faites pareilles ^^ !

Pourtant, les yeux maquillés d’une façon fumée m’ont toujours fascinés. Quand c’est réalisé avec justesse, ça me semble tout simplement hyper sexy et mystérieux.
Avis donc à toutes ces make-up artists talentueuses, si vous voulez me filer un cours, je suis preneuse !

regard intense2 regard intense3

Mes marques make-up favorites : Make up for ever / NARS / Urban Decay / L’Oréal

 

Let’s talk about … Anti-Flirt

anti-flirt bikini-the heelsanti-flirt bikini details-the heels

C’est avec un article un peu particulier que je m’adresse à vous aujourd’hui.
Comme vous l’avez sans doute remarqué, dans cet article, je vous parle de lingerie, et non de mode. Quoi que…
Qui a dit que la lingerie et la mode n’étaient pas étroitement liés ?
De la mode du dessus dessous initiée par Jean Paul Gaultier, au simple bustier placé sur un tee-shirt dans les street looks les plus pointus, la lingerie semble être devenu un access mode  part entière, voire un vêtement quelconque de notre garde-robe.

J’ai donc décidé, à travers mon attrait pour la lingerie, de vous faire découvrir, ou redécouvrir une marque phare des années 80, à savoir Anti-Flirt. Un brin provocatrice et assurément sexy, la marque de lingerie est connue pour ses bodys, sa dentelle, son lycra ultra doux et ses robes près du corps.

anti-flirt body brodé II-the heels anti-flirt body brodé-the heels

Je l’avoues, le près du corps n’a jamais vraiment été mon ami, moi qui aime jouer le flou ou l’oversize. Pourtant, avec un body, on peut se permettre pas mal de choses, à commencer par une chemise d’homme, une veste masculine ou une maille un peu trop grande.
J’ai toujours aimé joué les contrastes et cette collection de bodys va me le permettre une fois de plus, en ajoutant à des pièces sexy une part d’insolence et de naturel.

J’espère que vous apprécierez ces looks, et découvrirez un nom de la lingerie qui fera parler de lui d’ici peu.

This is a particular post that you will discover today on the blog. Even if it’s a little bit turned to fashion, I will talk about lingerie.
In my eyes, lingerie and fashion are intimately linked. From the « dessus dessous » trend of Jean Paul Gaultier to the bra on a simple tee that we could notice today, lingerie seems to be now a real fashion accessorie.

Then I decided to make you discover a famous brand of the 80’s, which names Anti-Flirt. I really appreciate the sensuality of its bodysuits. Between lace and soft lycra, the pieces of Anti-Flirt wardrobe are really pleasant to wear as a real everyday clothe.

I hope you will like those looks and discover a brand which increasingly becoming known.

 lace body anti-flirt-the heels lace dress anti-flirt-the heelsdetails the heels x anti-flirt

Bikini, bodys et robe en dentelle Anti-Flirt / Gilet et chemise rayée H&M / Manteau noir Les Petites, Veste Sandro / Manteau oversize H&M et bottes Parcours

Pour un petit plaisir perso, retrouvez la collection de lingerie Anti-Flirt ici, et la sélection de prêt à porter . Bon shopping les filles !


 

← Articles précédents