L’armoire parfaite par Nanushka

nanushka-the-heels-3

Ce n’est pas la première fois que j’aborde le cas Nanushka sur le blog

Nanushka représente pour moi la justesse à l’état pur. Les coupes, les matières, les looks sont parfaits, féminins et modernes à la fois, sans pour autant répondre simplement aux tendances de la saison.
Les inspirations sont lisibles, variables à chaque saison, mais toujours au top.
Finalement, c’est une des rares créatrices, qui, je pense, saura vous faire aimer l’orange et le rose chamallow. Des couleurs effectivement pas si faciles, mais complètement désirables à la vue des looks proposés sur le site Nanushka.

nanushka-the-heels-2Vous avez déjà eu cette sensation, lorsque vous découvrez une marque, ou un univers, que celle-ci a tout compris ? Qu’elle a compris sans vous connaître vos envies, au point même qu’on pourrait croire qu’elle est entrée dans votre esprit pour y dénicher vos idées les plus viables en matière de mode ? 
C’est ce qui se passe pour moi avec Nanushka. Même si j’estime ne pas avoir de style à part entière, puisque j’ai tendance à changer complètement de look d’un jour à l’autre, j’ai trouvé dans son univers quelque chose qui me parle tout de suite.
Je pourrais dire de même avec Balenciaga, ou les collections Vuitton par Nicolas Ghesquière, ou encore J.CREW qui pour moi, a tout bon, mais cette fois, ce qui me plaît, c’est le côté alternatif et encore discret de la marque. 

nanushka-the-heels-1

En fin de compte, j’ai trouvé chez Nanushka quelque chose de nouveau, de sincère et de beau. Je ne me suis pas encore permise de tester quelques uns de ces produits, donc je ne peux pas vous en dire plus en ce qui concerne la qualité et les matières, mais j’espère pouvoir bientôt m’offrir une de ces pièces, pourquoi pas un manteau pour l’hiver prochain. 
Dans tous les cas, je vous tiens informés !

A bientôt !
X

Entrée de saison

entree-de-saison-the-heels

Pull Esprit / Sac le Dix Balenciaga / Cuissardes Topshop

Entrée de saison : on porte quoi ? 

J’ai le regret de vous annoncer que l’été touche bel et bien à sa fin. Pour autant, parce que la mode des collections automne-hiver 2015-16 et Resort 2016 m’a tapé dans l’œil, je suis plutôt pressée de pouvoir enfiler de nouveau mes cuissardes – fanatique que je suis !

Les pulls douillets font leur rentrée eux aussi, dans des ambiances 70’s et ethniques, comme on a l’habitude d’en voir depuis deux, trois saisons.
Ainsi, les franges côtoient les mailles et les broderies s’invitent sur de jolies peaux naturelles. 

Pour ma part, parce que j’aime repérer ce que j’aimerais m’offrir, j’ai parcouru les sites, du plus connu au moins prisé dirais-je. Parmi les milliers d’e-shops qui envahissent la toile, l y a ces boutiques, qu’on connait tous, mais vers lesquelles on ne pense pas à aller quand il s’agit de faire son shopping. 

J’ai nommé Esprit, ou encore Topshop (même si j’y passe le plus clair de mon temps, je pense que beaucoup d’entre vous n’ont pas encore le réflexe d’y jeter un œil, peut être par peur de commander !?), qui sont pour moi des viviers de fringues tendance.
Sinon, il y a les indispensables, qui méritent l’investissement, comme le nouveau modèle de chez Balenciaga, un souvenir qu’aura laissé Alexander Wang avant de rentrer au bercail.

J’y trouve aussi bien des pulls, des chemisiers, et surtout des chaussures dans le cas de Topshop.

Cet hiver, j’aurai surtout envie d’une nouvelle paire de bottes, grises pour changer, de capelines à foison, et de capes et manteaux chics dans des coloris automnales. Question pull, je veux du cosy, du lourd, du doux et duveteux surtout. Tout ce que m’apportera ce modèle à franges, chic et oversize.

Et vous, quels sont vos targets pour la saison à venir ? 

Balsamik & moi

balsamik-2-the-heels

Aujourd’hui, comme chaque matin, me tirer du lit a été une torture. Depuis juin – pour vous resituer dans le contexte – j’effectue les allers-retours Lille Paris pour le travail, et les cours.
Après avoir décidé d’emménager dans un tout nouvel appartement, plus grand, plus spacieux, et tout simplement « choisi », il en va de mon entière responsabilité de faire ces trajets quotidiens, c’est sûr.

Pour faciliter ces trajets, ce rythme de vie qui est devenu une habitude, il est important de choisir des compagnons de route adaptés.
Par compagnons de route, j’entends sac, chaussures, accessoires, toutes ces choses futiles mais qui me permettront de passer une journée bien plus agréable, et de faciliter mon trajet.

the-heels-4-balsamik balsamik-3-the-heels
C’est à cette occasion que j’ai acquis cette petite bandoulière shoppée chez Balsamik.
Balsamik, vous savez, c’est ce site qui prône l’adaptation à la morphologie de chacune. Alors certes, je n’aurai pas testé cet aspect compétitif à travers cette jolie bandoulière, mais je dois avouer que mon craquage émotionnel m’a amené vers lui, et seulement lui – pour le moment.

En effet, même si le site ne me paraissait pas très attrayant au premier coup d’œil, s’adressant plutôt à une clientèle classique et mature au premier abord, j’ai très vite compris qu’il fallait voir plus loin.
En participant à une présentation de collection Balsamik au printemps, j’ai découvert des pièces que je n’aurais pas soupçonnées : des capes, des manteaux en laine, des imprimés sympas et intemporels qui pourraient bien twister une simple garde-robe. Les jeans ont l’air pas mal non plus.

balsamik-the-ehels-4the-heels-balsamik-3

Alors c’est sûr, vous allez me dire que vous aimeriez voir ces produits en vrai pour vous faire une idée, et ce n’est malheureusement pas possible. A moins que… Vous tentiez le coup en commandant d’abord une petite pièce qui semble intéressante, et que vous vous fassiez une opinion par vous-même.
Honnêtement, pour avoir reçu ce petit sac dans un délai irréprochable, et avoir été surprise par son aspect qualitatif (il ne s’agit pas de cuir mais de synthétique), je vous conseille de sauter le pas ! D’ailleurs, la livraison étant gratuite, il y a peu de risque d’y perdre de l’argent !

Sur ce, j’espère que vos vacances vous ont donné la pêche, et on se retrouve à la rentrée, avec pour ma part, une petit départ en vacances bien mérité !

Robe Sheinside / Sac Balsamik / Escarpins La Halle / Lunettes Mister Spex

pub
pub

Eté indien

été-indien-the-heels-IIété-indien-the-heels-III été-indien-the-heels

Il semblerait que le temps se dégrade depuis quelques jours, même si les températures restent assez douces. 
Pour moi, la météo ambiante rime avec tenues de mi-saison, habillées mais pas trop, ressortir les manches, les petits vestons qu’on apprécie tant, et les gladiators dans lesquelles on ne risque pas de transpirer un peu trop (glamour quand tu nous tiens !).

Pourquoi été indien ? Car c’est précisément un terme qui revient chaque année, un bon thème qui comble les pages des magazines en mal de sujets croustillants dès lors que l’été prend fin. Si les rayons du soleil persistent, alors il fait bon parler de shopping « post vacances » et de ces robes fluides, mi-longues que les magasins sortent pour l’entrée de saison. Finalement pour moi, l’été indien c’est l’entrée de saison, ni plus ni moins.

été-indien-the-heels-Vété-indien-the-heels-IV

Cette robe aux couleurs automnales, je la trouve parfaitement adaptée à cet entre-deux, juste ce qu’il faut de couleur et de sobriété pour attaquer les derniers rayons du soleil.
En ce qui concerne les gladiators, tout me laisse à penser qu’elles feront leur retour lors des prochaines saisons. Si leur avenir aspire à celui des cuissardes, alors on peut penser qu’elles ont encore du chemin à parcourir. 

Sur ce, je vous retrouve bientôt avec de jolies collaborations, des jeunes créatrices et de belles découvertes pour la rentrée 2015. Toutes à vos agendas et ne ratez rien en suivant la page The Heels et mon compte Instagram ; ) !

Robe Zara / gladiators Topshop / Sac Balsamik

← Articles précédents